Submersibilité : un risque majeur pour le littoral

Tempete 2014Pour l’UADL, la submersibilité est un risque majeur pour notre littoral dans les décennies à venir. C’est pourquoi l’UADL a organisé le samedi 11 avril 2015 une réunion débat sur le thème de la submersibilité.

Le tout récent rapport remis par Jean Jouzel à la ministre de l’environnement sur cette question prévoit une élévation du niveau des mers de 50 à 80 cm d’ici la fin de ce siècle.

Le déréglement climatique et l’urbanisme ont à peu près la même échelle des temps : le 21 ème siècle. C’est dès maintenant qu’il faut modifier les documents d’urbanisme en tenant compte de l’évolution du trait de côte et des phénomènes climatiques aigus.

La réunion a débuté par un exposé de Céline Perherin, doctorante en géographie à l’UBO qui a abordé les points suivants (voir ses interviews dans la presse ci-joints) :

– les phénomènes côtiers et leurs conséquences en termes de recul du trait de côte et de submersion marine
– l’élaboration des cartographies relatives au recul du trait de côte
– la traduction de ces connaissances en termes de prise en compte du risque dans l’aménagement du territoire (Plans Locaux d’Urbanisme, R111-2, PPRL…), présentation de l’outil PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux), outil central de la prévention des risques
– l’émergence de stratégies locales portées par les collectivités : stratégies de gestion du trait de côte, stratégie de gestion des inondations, ouvrages de protections et leurs limites.

Cette intervention a été suivie d’un échange avec la salle.

  • Pour information, vous trouverez, ci-dessous, le lien vers le document « stratégie nationale de gestion du trait de côte »

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Strategie-nationale-de-gestion.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *