Prix Orange et Citron 2010

Plusieurs nominés pour le prix Citron :

  • le maire de Pluneret (56) pour son entêtement à ne pas respecter la Loi Littoral : il avait maintenu son PLU en l’état malgré 15 requêtes au TA ; il vient de voir son PLU annulé partiellement.

  • le maire de Penestin (56) pour son mépris des décisions des tribunaux, de la Loi Littoral et de Natura 2000.

Le prix Citron a été attribué à l’unanimité à François Goulard, maire de Vannes et Président de la Communauté d’agglomération, pour son opposition au Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan qui apporterait un plus incontestable au niveau de la biodiversité, du patrimoine naturel et culturel, et de la qualité des paysages. Ce projet porté depuis plusieurs années par le Syndicat intercommunal d’aménagement du golfe (SIAGM) en est à la phase de validation par les 38 communes concernées. 17 d’entre elles se sont pronocées pour, 4 contre. La procédure normale voulait que les communes soient consultées avant les communautés de communes. Or, François Goulard a sollicité l’avis de l’Agglomération vannetaise en novembre dernier avant que toutes les communes n’aient donné leur avis. De plus, il n’a pas inscrit cette consultation à l’ordre du jour du Conseil municipal de Vannes vendredi dernier, alors que la consultation doit normalement s’achever à la fin de ce mois.

Un prix spécial a été attribué à l’Association des Maires du Finistère pour sa volonté de voir s’assouplir la Loi Littoral, en rédigeant un livre blanc qui a été porté au Congrès des Maires de France en novembre dernier.

Pour la deuxième année consécutive, il n’a malheureusement pas été décerné de prix Orange, aucune commune littorale n’ayant mis en oeuvre de véritable politique de protection du littoral et de l’environnement méritant cette récompense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *