Prix Orange et Citron 2008

L’Union des Associations pour la Défense du Littoral (UADL), qui regroupe plusieurs dizaines d’associations ou fédérations d’associations, pour la plupart reconnues issues des 6 départements côtiers de Bretagne et Pays de Loire (Finistère, Morbihan, Côtes d’Armor, Ile et Vilaine, Loire Atlantique, Vendée), a décerné les prix Orange et Citron 2008 de la protection du littoral au cours de son Assemblée Générale qui s’est tenue à Quimper, samedi 7 mars.

Rappel : l’objectif de l’Union est de protéger le littoral, tant en mer que sur terre, qu’il s’agisse de sa biodiversité, de ses écosystèmes, de ses paysages, ou de son patrimoine naturel, historique ou culturel. Il est aussi de promouvoir sur le littoral une forme durable de développement, notamment par la maîtrise de l’urbanisation. (extrait des statuts)

Le prix orange a été attribué à la commune de Mesquer, en Loire Atlantique, pour sa détermination couronnée de succès contre la société Total dont la responsabilité dans la pollution des côtes, suite au naufrage de l’Erika, a été reconnue le 17 décembre par la Cour de Cassation. C’est une décision historique qui fera jurisprudence dans toute l’Union Européenne.

Une mention spéciale a également été attribuée aux fonctionnaires, en particulier ceux du Tribunal Correctionnel de Brest, qui n’hésitent plus à condamner les capitaines de bateaux pollueurs et leurs armateurs à des amendes élevées.

Le prix Citron a été décerné conjointement à :

– la commune de Saint Cast (Côtes d’Armor) pour la construction d’un port de plaisance destructeur. Il est temps que les acteurs/aménageurs de la plaisance comprennent que le développement durable doit s’imposer à tous. Tout le monde ne peut pas avoir sa maison en bord de mer, et tout le monde ne peut pas avoir son bateau mouillé dans un port.

– les communes de La Baule et Guérande pour avoir respectivement autorisé la création d’une décharge en bordure d’étier de marais salants et délivré un permis de construire (en site Natura 2000) pour une maison de retraite et un lotissement sur cette décharge contenant des produits toxiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *